Equipement

La chambre à coucher

  • Une tente pas trop grande : gain de poids, moins de prise au vent, plus facile pour trouver un emplacement discret. Bonne aération grâce au 2 entrées. C’est celle que nous avions en Eurasie, qui a nécessité un peu de maintenance : changer les élastiques des arceaux et du double toit, réétanchéifier la toile et les coutures, boucher les petits trous. Vaude Mark 2 Light.
  • Deux matelas : résistants, isolants, pas trop inconfortables. Nous les avions déjà en Eurasie. Thermarest Prolite.
  • Deux sacs de couchage : chaud mais trop volumineux ni trop lourds. Ils sont en duvets de canard. Bien adaptés pour le parcours à suivre, à part en Bolivie où nous risquons d’avoir froid. Nous les avions déjà en Eurasie ; ils ont été regarnis en prévision de ce nouveau voyage. Valandré swing 700.
  • Deux sacs de soie : petit gain de chaleur, mais surtout ce sont eux que nous laverons et non pas les duvets. Peut également servir dans des hôtels un peu douteux. Décathlon.

 

La cuisine équipée

  • Une popote : en acier inox, lourde mais costaud, et ça évite de manger dans de l’alu tous les jours. Nous l’avions déjà en Eurasie.
  • Deux tasses en titane, on a craqué ! Nous abandonnons nos belles tasses chat « Nividic » en fonte émaillée, lourde et qui ont pris trop de chocs.
  • Un réchaud : multi combustible, il fonctionnera à l’essence pendant le voyage, il remplace notre Primus dont plusieurs pièces ont rendu l’âme. Espérons que celui-ci sera plus silencieux ! MSR whisperlite.
  • Deux poches à eau : 6 litres et 10 litres, chères mais très résistantes. Nous en avions 2 en Eurasie, celle perdue a été remplacée. MSR dromedary.
  • Filtre ou pompe à eau : à voir si nous emportons notre pompe filtre céramique, c’est lourd, et pas sûr que ce soit indispensable. Il existe maintenant des petits filtres UV qui devraient faire l’affaire en dépannage. Katadyn combi.
  • Une bassine pliable : pour faire la vaisselle, laver le linge, se laver. Nous remplaçons celle que nous avions en Eurasie, qui commence à fatiguer. Sea to summit 5 L.

Le dressing

  • Vestes imperméables et coupe-vent
  • Doudounes en duvet de canard
  • Vestes softshell ou polaires ?
  • Petits polaires
  • T-shirt techniques (séchage rapide) à manches courtes et longues
  • T-shirt coton
  • Pantalons rando
  • Vêtements de nuit : Collant et t-shirt manche longue chaud pour les nuits froides (Odlo)
  • Chaussettes étanches
  • Chaussettes de rando
  • Boxers et culottes
  • Gants
  • Bonnets
  • Chèches ou buffles ?
  • Lunettes de soleil
  • Chaussures vélo type VTT : à l’aise avec pour marcher
  • Claquettes

Le tiroir accessoires et loisirs

  • 2 Lampes frontales
  • Téléphone GPS
  • 2 appareils photos (1 compact et 1 hybride)
  • 1 PC ultra portable
  • 2 Batteries tampons pour recharger les appareils
  • 2 moyeux dynamo pour recharger les batteries tampons (à condition de rouler au dessus de 10-12 km/h)
  • 2 liseuses
  • Carnets, crayons et stylos pour écrire et gribouiller

 

En plus de ça on pensait amener un cocordéon et une slackline, comme nous le faisons habituellement en vacances vélo, mais nous avons finalement retrouvé la raison…